Contact presse

Cécile Trunet-Favre
Directrice de la Communication et de la Marque
+ (33)1 44 05 47 54
cecile.trunet-favre@dauphine.fr

du 26 mai au 1er juin 2017

1 juin 17

A la Une

Isabelle Huault, Présidente de l’Université Paris-Dauphine et d’autres responsables d’établissements supérieurs signent une tribune dans Le Monde réclamant au gouvernement de donner à l’enseignement supérieur les moyens de s’affirmer. Ils insistent notamment sur la nécessité des regroupements d’établissements de formation supérieure pour assurer la réussite internationale de l’enseignement supérieur français et demandent donc au gouvernement d’adapter sa législation à cet effet.
(Le Monde, 31/05)

Université Paris-Dauphine

En janvier 2017, l'Université Paris-Dauphine s'est dotée d'un délégué à la transformation pédagogique et projets innovants. Le but ? Hisser l'établissement au niveau international en matière de pédagogie innovante, notamment par la création d'un "center for teaching excellence", afin de mutualiser les compétences et les connaissances des enseignants, et d'un " teachlab ", sorte de fablab dédié à la pédagogie. Albert David, délégué à la transformation pédagogique et qui a pris ses fonctions peu de temps après l'arrivée d'Isabelle Huault à la tête de l'université, fait le point sur les premières actions entreprises.
 (La Lettre d’Educpros by L’Etudiant, 29/05)

Même s'ils sont massivement engagés dans des démarches centrées sur le client, les assureurs peinent encore, d'après deux études récentes, à transformer l'essai. Dans ce cadre, l’Afnor propose, depuis peu, des baromètres baptisés Indiko. En plus d'édicter des normes, le groupe veut aider les entreprises à se situer sur un secteur ou une thématique. "Ce baromètre est issu de travaux de recherches que nous menons, depuis deux ans, avec l'Université Paris-Dauphine", explique Anne-Laure Mauduit, responsable développement et innovation du groupe Afnor.
(L’Argus de l’Assurance, 02/06)

Chaires d’enseignement et de recherche

Christian de Perthuis, professeur à l'Université Paris-Dauphine et fondateur de la chaire économie du climat, revient sur la rencontre du G7 et les dissensions entre Donald Trump et l’Europe sur l’Accord de Paris. Il est clairement apparu que la priorité du président américain est la promotion des sources fossiles domestiques. Il estime que les freins principaux à cette politique viendront de l’intérieur, par l’opposition de certains états et par l’état du marché intérieur et extérieur. Si Donald Trump choisit de ratifier l’accord, il faudra exiger de lui "qu'il ne rabote pas les " engagements pris par son prédécesseur ", indique Christian de Perthuis.
(Les Echos, 30/05 ; L’Opinion, 30/05)

Enseignants et experts de Paris-Dauphine

Selon une étude de la sociologue Sarah Abdelnour de l'Université Paris-Dauphine, les auto-entrepreneurs sont très liés au salariat. L’étude montre notamment que les auto-entrepreneurs quitte le monde du salariat pour voler de leurs propres ailes, mais la stabilité financière et la protection sociale est tout de même assurée par un conjoint salarié. Il existe aussi les salariés qui créent une auto-entreprise pour assurer un complément de revenus.
(franceinfo, 29/05 ; L’Humanité Dimanche 01-14/06)

Du moral des ménages au climat des affaires en passant par la consommation, les voyants économiques sont au vert pour Emmanuel Macron, qui devrait profiter d'une accélération de la croissance avant même la mise en œuvre de ses réformes. La croissance devrait accélérer au deuxième trimestre, à + 0,5 %. "Ça va mieux, mais ça n'est pas spectaculaire non plus", nuance toutefois Christian Saint-Etienne, professeur à l'Université Paris-Dauphine, qui rappelle que la croissance en France reste inférieure à la zone euro.
(AFP, 30/05 ; La Dépêche du Midi, 30/05 ; L’Alsace, 31/05 ; La Montagne, 31/05)

Henri Isaac, maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine, estime que le recours des PME aux plates-formes de services est un réel avantage pour elles en termes de prix grâce à leur incessante amélioration. Un vrai problème selon lui, c'est l'acculturation, l'appropriation de ces outils. " C'est souvent lié à un problème de génération ", analyse-t-il. Renaissance numérique travaille d’ailleurs sur une étude qui paraîtra en septembre sur la transformation digitale des PME.
(Les Echos, 30/05)

Etudiants et Alumni de Paris-Dauphine

Le mardi 6 juin sortira un numéro du Parisien Eco pas comme les autres. Dossier d’ouverture, invité de la semaine, rendez-vous medias, sujets pratiques sur l’entreprise et page emploi seront comme d’habitude proposés aux lecteurs, sauf qu’ils auront été préparés par des étudiants de l’Institut Pratique de Journalisme de Paris faisant partie de la 39e promotion de l’école.
(www.leparisien.fr, 29/05)

Pour la 11ème édition du DauphinAds, le festival de la publicité de l'Université Paris-Dauphine, les étudiants du Master 226 invitent le public à découvrir le meilleur de la publicité digitale française le 8 juin 2017. L’objectif est de valoriser et de récompenser la créativité et l'innovation publicitaire française. Des grands acteurs français aux start-up régionales, plusieurs talents présenteront le meilleur de leurs créations dans les domaines du numérique, des télécoms et des médias. (www.parisetudiant.com, 01/06)