Pose de la première pierre de l’innovant triptyque en brique de Saint-Ouen-sur-Seine

6 juillet 2018
Une résidence étudiante (Université Paris-Dauphine), un...

Contact presse

KBZ Corporate pour l’Université Paris-Dauphine

Nancy Eichinger
neichinger@kbzcorporate.com
06 09 76 88 82

Karine Zimeray
kzimeray@kbzcorporate.com
06 09 15 65 14

du 25 au 31 mai 2018

31 mai 18

Université Paris-Dauphine

Certains lycées de province tentent de faciliter l’intégration de leurs futurs étudiants à l’Université Paris-Dauphine. Pour la proviseure du lycée Lavezzari à Berck, dans le Nord, "certains lycéens sont enclins à penser que certaines universités comme Sciences Po ou Paris-Dauphine ne sont pas à la portée d'un élève sortant d'un lycée comme le nôtre". L’établissement a donc mis en place un module supplémentaire de deux heures pour les élèves ayant manifesté l’intérêt d’intégrer une des filières de l’université parisienne, encadrés par les enseignants. Avec ce dispositif, un dossier sur trois est accepté. Le lycée Jean-Rostand d’Ifs est pour sa part le premier établissement normand à adhérer au dispositif "Egalité des chances", mis en place par l’Université Paris-Dauphine.
(La Voix du Nord, 29/05/2018 ; alencon.maville.com ; 29/05/2018)

22 réfugiés participent depuis janvier à un programme d'accompagnement à l'entrepreneuriat proposé par l'Université Paris-Dauphine. Pendant un semestre, ils suivent des cours de français et d'anglais, de culture et contexte français, et une formation à l'entrepreneuriat. Des mentors de l'Université facilitent les liens avec le monde professionnel. L’université annonce que six des participants ont déjà des projets de création d'entreprise. Pour les réfugiés, "l'entrepreneuriat constitue une voie privilégiée vers la reprise d’activité, alors que l'accès au salariat présente souvent de nombreux obstacles", souligne Paris-Dauphine.
(La Recherche, 06/2018)

Enseignants et experts de Paris-Dauphine

Aurélie Daher, enseignante-chercheuse à l’Université Paris-Dauphine, analyse les enjeux de la récente élection législative au Liban, notamment la conséquence de la montée en puissance du Hezbollah.
(France Culture, 23/05/2018)

De nombreuses manifestations ont été organisées récemment dans plusieurs villes de France afin de protester contre la politique d’Emmanuel Macron. Pour Jérôme Sainte-Marie, enseignant à l’Université Paris-Dauphine, nombreux sont ceux qui craignent une libéralisation de la fonction publique.
(franceinfo, 26/05/2018)

Selon Cécile Philippe, docteure en économie de l'Université Paris-Dauphine, un système méritocratique - en éliminant les différences fondées sur l'origine, le sexe, la couleur de peau en exacerbe d'autres comme le niveau d'intelligence.
(L’Opinion, 28/05/2018)

Henri Isaac, professeur associé à l'Université Paris-Dauphine, maître de conférences en management des systèmes d'information, intègre le nouveau Conseil national du Numérique présidé par Salwa Toko.
(Le Monde Informatique.fr, 30/05/2018 ; Correspondance de la Presse, 30/05/2018)

Jean-Marc Siroen, professeur d'économie internationale à l'Université Paris Dauphine, publie dans The Conversation l'article "John Maynard Keynes et le cercle des espions".
(theconversation.com, 31/05/2018)

Sylvain Orebi, président d’Orientis-Kusmi Tea illustre ses propos sur la délocalisation et la relocalisation par sa propre expérience entrepreneuriale. Il fait référence à l'économiste de l’Université Paris-Dauphine El Mouhoub Mouhoud et ses théories sur la relocalisation.
(Alternatives Economiques, 06/2018)

Etudiants et alumni de Paris-Dauphine

Christophe Chenut, prend la présidence du conseil de surveillance de Hopscotch, groupe de relations publiques, dont il est membre depuis plus de 10 ans, a annoncé le groupe. 55 ans, diplômé de l’Université Paris-Dauphine et du MBA HEC, Christophe Chenut fut d'abord entrepreneur dans la communication en créant Directing, puis directeur général du groupe DDB en France, directeur général du Groupe L'Equipe, de Lacoste SA, de Comptoir des cotonniers et enfin de l'agence Elite.
(Correspondance de la Presse, 29/05/2018 ; CB Newsletter, 31/05/2018 ; Les Echos, 01-02/06/2018)

Le lundi 4 juin, et pour la deuxième fois consécutive, le supplément Le Parisien Eco sera entièrement réalisé par les étudiants de l’Institut pratique du journalisme de l’Université Paris-Dauphine, encadrés par les journalistes professionnels du Parisien. Développement durable, innovations technologiques, refonte de l’apprentissage : les choix pour cette édition se nourrissent des grands enjeux du moment. La séquence consacrée aux perspectives d’emploi a dû être élargie, ce qui est une bonne nouvelle. Et la sombre actualité sur le harcèlement sexuel au travail est abordée elle aussi.
(www.leparisien.fr, 31/05/2018)