Avec Tremplin, Paris-Dauphine soutient l’intégration des réfugiés par l’entrepreneuriat

24 avril 2018
Depuis janvier 2018, Paris-Dauphine propose Tremplin, un...

Contact presse

KBZ Corporate pour l’Université Paris-Dauphine

Nancy Eichinger
neichinger@kbzcorporate.com
06 09 76 88 82

Karine Zimeray
kzimeray@kbzcorporate.com
06 09 15 65 14

du 16 mars au 22 mars 2018

23 mars 18

Université Paris-Dauphine

Une campagne d'affichage contre les violences sexistes et sexuelles va être lancée dans les universités françaises dans les prochains jours, conformément à ce qu'avait annoncé début décembre la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. Cette campagne, présentée à l'Université Paris-Dauphine, montre des scènes d'amphi ou de la vie étudiante. Une cellule de veille était aussi inaugurée lundi à Paris-Dauphine. Cette cellule pourra être saisie en cas de harcèlement, bizutage, agression sexuelles à l'université.
(AFP, 19/03/2018 ; Radio Classique, 19/03 ; www.europe1.fr, 20/03)

Enseignants et experts de Paris-Dauphine

Claudie Baudino, professeur de sciences politiques à l’Université Paris-Dauphine débat avec d’autres invités autour de la question du machisme de la langue française.
(France Inter, 16/03/2018)

Béatrice Delzangles, référente égalité et coordinatrice d’une cellule de veille sur les dérapages et les violences sexistes à l’Université Paris-Dauphine explique son travail d’accompagnement dans le cadre des mesures proposées par le gouvernement.
(RFI, 20/03/2018)

Pascal Junghans, professeur à l’Université Paris-Dauphine apporte son analyse sur les normes comptables, notamment l’IFRS, un nouveau référentiel utilisé en Europe.
(France Culture, 21/03/2018)

Elyès Jouini, de l’Université Paris-Dauphine, ainsi que Thomas Breda et Clotilde Napp du CNRS se font l’écho dans Le Monde d’une analyse publiée dans Science montrant que plus un pays est inégalitaire en termes économiques, plus la performance des filles en sciences par rapport aux garçons se détériore.
(Le Monde, 21/03/2018)

Etudiants et Alumni de Paris-Dauphine

Olivier Ruthardt, diplômé du MBA "spécialisation RH" de l’Université Paris-Dauphine, est directeur général adjoint ressources humaines et relations sociales du groupe Matmut. En prenant ses fonctions chez Groupama, il a souhaité acquérir une perspective à 360° de son métier et d’élargir le champ des interactions possibles avec d’autres fonctions de l’entreprise, dans un cadre exigeant et bienveillant. "J’ai choisi le MBA de Dauphine pour la qualité de l’équipe pédagogique, sa notoriété et le ranking de la formation. Intensité, profondeur d’analyse, débat sur les cas pratiques, groupe de travail multiculturel, évaluation de la formation et des intervenants par période régulière ont été indéniablement des points forts", ajoutant que le MBA lui a permis de renforcer son expertise.
(www.lemonde.fr, 17/03/2018)

La question qui mobilise l'équipe dirigeante de FlixBus en France est de savoir comment va se développer le marché dans les mois à venir. "Nous ne sommes pas encore rentables, explique Yvan Lefranc-Morin, diplômé d’un Master 2 de l’Université Paris-Dauphine et directeur général de la filiale française. La principale échéance de cette année 2018 est d’atteindre la rentabilité". A trente-quatre ans, cet ancien de la banque Rothschild s'apprête à fêter ses trois ans à la barre de cette filiale tricolore, qui revendique 50 % du marché ouvert par la loi Macron.
(Les Echos Executives, 19/03/2018)

Le groupe Condé Nast France, qui édite des magazines haut de gamme (Vogue, Vanity Fair, Glamour, AD et GQ), a annoncé jeudi l'arrivée prochaine à sa tête d'Yves Bougon, un homme de presse chevronné qui dirige actuellement le groupe japonais Hearst Fujingaho. Diplômé de l’Université Paris-Dauphine et de l’IEP de Paris, il a également étudié à l'université Keio de Tokyo et a fait carrière comme éditeur de presse au Japon.
(AFP, 22/03/2018)